listes de courriels

Vous commencez à faire du marketing par courriel et vous avez entendu parler de la possibilité d’acheter des listes de courriels auxquelles envoyer vos communications. C’est peu coûteux et ça évite du travail, mais est-ce une bonne idée?

Non. Jamais. Peu importe le contexte. Voici pourquoi.

Ce sont des listes de mauvaise qualité

Préférez-vous avoir 200 membres qui vous lisent et avec lesquels vous établissez une relation ou 2500 qui vous jettent à la corbeille et signalent des abus? Il est faux de croire que ces adresses se convertiront en clients ou partenaires potentiels, pas même 10% d’entre elles.

Personne n’a jamais enregistré son adresse courriel sur une liste en déclarant vouloir que celle-ci soit revendue et utilisée à n’importe quel escient.

Notez aussi que les listes achetées sont fréquemment composées d’adresses non-utilisées, de trappes à pourriel et autres types de fausses adresses courriel.

C’est risqué

Avec l’entrée en vigueur de la  loi C-28 il faut pouvoir démontrer que chaque personne dans la liste achetée a donné son consentement à recevoir des courriels de la part d’un partenaire. Et le fardeau de la preuve repose sur vos épaules. Assurez-vous donc d’avoir une garantie de conformité à la loi C-28 de la part du vendeur pour qu’il soit responsable en cas de problème.

Cyberimpact ne les accepte pas

Vous ne pourrez pas vous en servir dans notre système. Nous refusons toute liste suspecte à l’importation et nous nous permettons également de bloquer l’envoi, voire de désactiver les comptes qui contreviennent à nos termes et conditions.

Conclusion

Comme pour toute chose, le succès est le résultat d’un travail bien fait. Ajoutez un formulaire d’abonnement sur votre site web, mettez un lien y conduisant sur votre signature courriel, incitez vos clients existants à s’inscrire avec des offres et des promotions, mais n’achetez pas de listes de courriels.

Lisez aussi : 10 trucs pour créer sa liste de courriels