LE SUCCÈS  

EN MARKETING 

COURRIEL

Aide-mémoire pour vous aider à vous conformer à la loi C-28

Nous avons vulgarisé les principaux éléments de la loi C-28 dans un aide-mémoire facile à comprendre. N’hésitez pas à l’imprimer et à le partager.

Vous importez votre liste de contacts. On s’occupe du reste !

Notre système classifie automatiquement chaque contact en fonction de la loi.

Chaque mois, vous recevez la liste des contacts dont le consentement va expirer.

À qui pouvez-vous envoyez des courriels?

Voilà la question! Visionnez les capsules vidéos ci-dessous qui illustrent les situations les plus courantes.

Cyberimpact vous aide à respecter la Loi C28

La loi canadienne anti-pourriel devient facile à respecter

CRÉEZ VOTRE COMPTE CYBERIMPACT GRATUIT

Pouvez-vous envoyer des courriels aux gens qui vous demandent une soumission ?

Pouvez-vous ajouter vos clients à votre liste d'envoi ?

Que faire avec les cartes d'affaires que vous accumulez ?

Pouvez-vous envoyer des courriels aux adresses que vous trouvez sur le web ?

CONSULTEZ L'INFOGRAPHIE
© Cyberimpact 2017. Tous droits réservés.

Partagez vos commentaires ou posez vos questions par rapport à la loi C-28 ci-dessous

Articles à propos de la loi C-28

Qu'est-ce qui a changé le

Le 1er juillet 2017 marque la fin de la période de grâce de 3 ans. À partir cette date limite, tous messages commerciaux électroniques ne peuvent être envoyés qu’aux destinataires qui ont confirmé leur consentement exprès, ou dont le consentement tacite est valide sous les règles de la Loi C-28.


ASSISTEZ À NOTRE FORMATION GRATUITE

Recevez nos meilleurs trucs et astuces

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos conseils pour avoir du succès avec votre marketing courriel tout en vous conformant à la loi C-28.

INSCRIVEZ-VOUS

Ajoutez les participants à un concours à votre liste d'envoi en toute conformité !

À L'ÈRE DE LA LOI C-28

La loi C-28 est basée sur la notion de consentement

Consentement exprès

La personne a donné son consentement à recevoir vos communications. Par exemple, en remplissant un formulaire sur votre site web.


Consentement tacite

Vous pouvez démontrer avoir une relation d'affaires avec cette personne sans pour autant qu'elle vous ait donné son consentement pour recevoir vos communications.

La loi canadienne anti-pourriel interdit l'envoi de messages électroniques commerciaux sauf s'il y a consentement exprès ou tacite.

Vous pouvez automatiser la gestion de vos consentements

APPRENEZ COMMENT

Le 1er juillet 2017 ?

English