Comment-reediger-un-courriel-qui-convertit

Comment rédiger un courriel qui convertit : guide pratique

Le monde du marketing est en constante évolution, de nouveaux canaux publicitaires puissants apparaissent chaque année. Cela ne signifie pas pour autant que le marketing par courriel va disparaître. Après tout, 4 spécialistes du marketing sur 5 déclarent qu’ils préfèrent abandonner les médias sociaux plutôt que l’emailing. C’est simplement que les spécialistes du marketing doivent redoubler d’efforts pour que leurs courriels restent pertinents.

Qu’il s’agisse d’une infolettre, du lancement d’un produit ou de l’accueil d’un programme de fidélisation, les emails permettent d’attirer des prospects et de fidéliser des clients existants. Considérez votre liste de contacts comme un club privé de membres, où vous pouvez faire parvenir votre message directement à ceux qui sont les plus susceptibles de répondre. L’important, c’est que vos courriels soient lus. 

Selon une étude récente, le taux d’ouverture moyen des courriels, tous secteurs et clients confondus, est de 19,8 %. Le taux de clic est de 11,3 % et le taux de rebond de 9,4 %. Ces chiffres ne semblent pas très élevés, mais en créant du contenu de qualité, vous pouvez obtenir de bons résultats et utiliser vos envois par courriel pour réaliser des conversions.

La clé de la rédaction de emails efficaces est très simple : c’est la simplicité même! Tant que vous comprenez vos objectifs et votre public, et que vous présentez votre message de manière claire et concise, vous attirerez l’attention et aurez de bonnes chances d’augmenter les taux de conversion.

Est-il temps pour vous d’investir dans le marketing par courriel ? Lisez la suite afin de découvrir neuf conseils pour envoyer des courriels simples, structurés, axés sur vos objectifs et surtout, qui font vendre.

1. Commencez par définir votre objectif

Le texte d’un email a tendance à prendre la tangente si vous ne l’alignez pas sur un objectif dès le départ. Notez que nous avons dit « un » objectif. Remplir un courriel avec une dizaine de boutons d’appel à l’action (CTA) ne fera que créer de la confusion.  

Établissez votre stratégie de rédaction de courriel par un objectif de conversion unique et clair. Cela vous aidera à structurer votre texte et vous donnera des indicateurs de performance clés pour tester vos campagnes d’emailing. En rendant votre objectif simple et mesurable, vous pouvez rédiger votre texte en ayant une idée précise de l’action vers laquelle vous orientez votre public. Par exemple, votre objectif pourrait être de réaliser des tests en vue d’obtenir une plus grande diversité de contacts provenant de l’industrie de l’ingénierie logicielle afin que votre produit attire un public plus large. 

Les objectifs les plus courants sont d’inciter les lecteurs à acheter un produit, à s’inscrire à une démo, à utiliser un code de réduction, à adhérer à un club de fidélité ou à laisser un commentaire. Une fois que vous avez défini l’objectif de votre courriel, le travail est beaucoup plus simple pour votre rédacteur.

Gardez à l’esprit que tous vos emails n’auront pas le même objectif. Envisagez de diviser votre calendrier de contenu de marketing par courriel en campagnes distinctes avec des objectifs spécifiques tels que l’éducation, les ventes et la rétention. Vous pouvez même créer des modèles de courriel spécifiques pour chaque campagne, et l’envoyer à différents segments de votre liste d’abonnés.

Cela permettra non seulement de simplifier vos communications par courriel, mais pourrait avoir des retombées importantes sur votre retour sur investissement : les spécialistes du marketing qui utilisent des campagnes de courriel électronique segmentées constatent une augmentation de leurs revenus de 760 %.

2. Connaître son audience

Une fois que vous avez déterminé votre objectif, l’étape suivante consiste à savoir où se trouve votre public. Là encore, chaque campagne de marketing par courriel peut avoir une audience complètement différente. N’oubliez pas : si vous essayez de faire en sorte qu’un courriel plaise à tous vos clients potentiels, vous risquez de ne plaire à aucun d’entre eux.

Concentrez-vous sur une seule audience de votre liste de courriel, celle qui est la plus susceptible de répondre à votre objectif. Par exemple, si vous envoyez un email pour annoncer votre nouvelle collection de robes d’été, vous pourriez segmenter votre audience en prenant seulement les contacts de sexe féminin ou encore en prenant les contacts qui on acheté une robe par le passé. Réfléchissez au ton, au langage et aux images qui plaisent à ce groupe particulier d’abonnés.

Exemple-audiences-courriel

Considérez d’abord le profil démographique de base des segments de votre liste d’abonnés, tels que l’âge moyen, le sexe et la localisation. Les différences ici peuvent être instructives : 

74 % des « boomers » pensent que le marketing par courriel est le canal le plus personnel pour recevoir des communications, contre 60 % de la génération Z, qui privilégie les médias sociaux et les applications. En ayant un message personnalisé qui cible une tranche d’âge particulière, vous pouvez adapter votre courriel en fonction de leurs intérêts.

Mais ne vous arrêtez pas là ! Allez au-delà des personas d’audience traditionnels en vous posant des questions sur les situations qui ont pu conduire votre audience vers votre liste de diffusion, et sur ce qu’ils ont ressenti en cherchant une solution ou un produit. Jetez un coup d’œil aux critiques et aux témoignages pour répondre directement à ces questions, et utilisez vos conclusions pour élaborer un texte persuasif et émotionnellement parlant.

Cette compréhension nuancée des différents segments d’audience augmentera non seulement le pouvoir de conversion de vos courriels, mais vous aidera également à faire du “A/B testing” sur vos différentes listes de contacts et de calculer le CSAT (score de satisfaction client) à long terme.

3. Soyez un persona accessible

Vous avez commencé à réfléchir aux personas d’audience, mais avez-vous pensé au vôtre ? Dès le début, le message de vos courriels doit attirer l’attention et sembler accessible. Après tout, les lignes d’objet fonctionnent comme une application de filtrage d’appels, c’est-à-dire qu’elles permettent aux utilisateurs de « raccrocher » rapidement les messages qui ne les intéressent pas.

Un bon point de départ est de se demander si votre texte est conversationnel. Un langage « vendeur » peut désintéresser les lecteurs avant même qu’ils n’aient ouvert un courriel. Simplifiez donc votre langage pour qu’il soit du même niveau que celui que vous utiliseriez pour un ami ou un collègue. Cela vous permettra d’éviter le jargon et de rendre votre message facile à lire, tout en donnant à vos courriels une touche personnelle qui incite les clients potentiels à revenir.

Un message personnalisé et sympathique peut également influencer le type de courriel que vous envoyez. Par exemple, au lieu de faire des envois hebdomadaires orientés vers la vente, essayez d’envoyer une infolettre joyeuse qui informe vos clients des nouveaux produits ou des nouvelles offres, tout en ajoutant quelques faits amusants qui donnent un visage humain à votre marque. Après tout, 31 % des spécialistes du marketing interentreprises affirment que les infolettres sont le meilleur moyen de garder une relation de confiance avec les prospects.

4. Soyez bref et concis

Les rédacteurs de courriel peuvent facilement se laisser emporter par un beau langage, surtout s’ils sont plus habitués à rédiger des articles de blogue. Dans un contenu plus long, les descriptions plus élaborées peuvent dépeindre une image pour le lecteur, mais dans le corps d’un courriel, elles peuvent rapidement l’inciter à le quitter.

Le contenu des courriels doit être concis et précis, afin que vos lecteurs, facilement distraits, s’en souviennent et comprennent facilement votre message. Par exemple, un langage plus complexe, comme dans le secteur des assurances, peut rendre vos courriels lourds et difficiles à lire pour vos clients potentiels qui ne sont pas experts en la matière.  

Privilégiez plutôt un langage économique simple, en faisant passer autant de sentiments que possible dans des phrases courtes et percutantes. Ce type d’écriture est optimisé pour les lecteurs en ligne. Il peut transmettre toute l’émotion et l’intrigue d’un paragraphe dans une seule excellente ligne d’objet.

Disons que votre objectif est d’inciter les lecteurs à s’inscrire à votre programme d’ambassadeurs de marque. Au lieu d’un texte long comme « Souhaitez-vous bénéficier d’avantages supplémentaires ? » rejoignez notre programme d’ambassadeurs de marque et bénéficiez de récompenses exceptionnelles lorsque vous faites la promotion de nos produits », essayez quelque chose de plus percutant :

« Prêt à passer au niveau supérieur ? Inscrivez-vous à notre infolettre et collectez des récompenses. »

Cette approche « moins c’est mieux » ajoute un côté ludique à votre message. Les lecteurs seront plus enclins à vouloir en savoir plus et cliqueront donc sur votre site web.

5. Rendez votre courriel actif

Une partie de ce qui rend le texte plus percutant est l’utilisation d’un langage actif. La voix active a un pouvoir immédiat et incite à l’action bien avant que vos lecteurs n’atteignent votre CTA. Ces outils linguistiques indiquent un mouvement vers un objectif et sont susceptibles d’entraîner vos clients potentiels dans leur sillage.

La voix active est une façon d’ordonner les phrases afin de mettre en évidence l’action. Plutôt que « Les prix sont en train de baisser », essayez « Nous baissons les prix ». Au lieu de « Tous ces prix pourraient être à vous », préférez « Vous pourriez gagner tout cela ». La différence réside dans une formulation plus directe qui donne immédiatement au lecteur l’impression qu’il se passe quelque chose et qu’il en fait partie.

Une fois que vous avez rédigé le texte d’un courriel, vérifiez s’il y a des utilisations de la voix passive et remplacez-les par une alternative active. Assurez-vous d’inclure plusieurs verbes, car ils contribuent à l’impression de mouvement que vous voulez donner à votre texte.

De nombreux spécialistes du marketing se concentrent à mettre un seul CTA sous la forme d’un bouton ou d’un lien unique à la fin du courriel. Cependant, il devrait aussi y avoir des verbes d’action à même le texte de votre courriel. Votre CTA doit servir de rappel final auprès de vos lecteurs selon votre objectif marketing.

6. L’appel aux sens

Ce n’est pas parce que le texte de votre courriel est concis et simple qu’il ne peut pas faire appel aux sens des lecteurs. Faire appel à l’imagination dans tous les types de contenu peut mettre les clients potentiels dans la peau d’une personne qui utilise votre produit ou service.

Les courriels peuvent attirer l’attention des lecteurs grâce à des graphiques percutants, mais l’utilisation d’un langage sensoriel peut faire appel aux autres sens : le son, l’odorat, le goût et le toucher. Les lecteurs auront ainsi une idée concrète de ce que vous avez à leur offrir, ce qui les incitera à en avoir envie à un niveau plus personnel.

Le style d’écriture riche et sensoriel est couramment utilisé pour les publicités de produits comestibles et cosmétiques. Pensez à de la crème pour obtenir une peau lisse et soyeuse ou au chocolat noir et décadent. De plus, raconter une histoire sensorielle crée de l’engagement avec vos objectifs marketing.

Pour utiliser un exemple de signatures électroniques légales, imaginez qu’un organisme à but non lucratif ait lancé une campagne courriel dans le but de faire signer une pétition sur le changement climatique. En brossant un tableau sensoriel de la façon dont le changement climatique affecte nos calottes glaciaires et nos forêts tropicales, les spécialistes du marketing par courriel peuvent donner aux lecteurs une image chargée d’émotion de la raison pour laquelle ils doivent agir.

7. Maîtrisez la ligne d’objet

40 % des consommateurs déclarent avoir au moins 50 courriels non lus dans leur boîte de réception.

Nous avons volontairement laissé la ligne d’objet à la fin de nos conseils, car, d’après notre expérience, il peut être utile de rédiger d’abord le corps du texte. La ligne d’objet doit soit résumer le contenu de votre courriel de manière attrayante, soit susciter la curiosité.

Votre ligne d’objet doit se démarquer des autres emails reçus par dizaines dans la boîte de réception de vos lecteurs. Pour y parvenir, reportez-vous à ce que vous avez appris sur votre segment d’audience et choisissez un objet qui correspond à ses besoins. Ce moment d’empathie et de pertinence dans une boîte de réception pleine incitera les lecteurs à en savoir plus.

Les courriels personnels vont encore plus loin, en vous permettant d’ajouter le nom du destinataire dans la ligne d’objet, ou de tirer parti des données sur son comportement d’achat pour le ramener dans l’entonnoir de vente.

Les courriels de remarketing dont l’objet est du type « Vous avez laissé votre divan bleu dans votre panier – un seul clic pour l’avoir dans votre salon ! » sont un bon exemple de la façon dont des lignes d’objet personnalisées peuvent attirer l’attention et entraîner une conversion rapide.

Faites attention lorsque vous essayez d’être astucieux avec les lignes d’objet : si vous utilisez trop de symboles ou de mots commerciaux répétitifs, votre message pourrait être considéré comme un spam et être envoyé dans la boîte pourriel de votre destinataire. De plus, assurez-vous que votre ligne d’objet personnalisée ne puisse pas être interprétée comme une tentative d’escroquerie ou d’hameçonnage, car les lecteurs pourraient supprimer votre courriel sans le lire.


Faites travailler vos rédacteurs de marketing par courriel plus efficacement

Que vous vous considériez comme un expert en communication ou que vous vous demandiez encore « qu’est-ce qu’un poste téléphonique ? », vous êtes certainement conscient de la puissance du courrier électronique en tant qu’outil de marketing.

Cependant, des courriels mal rédigés et non ciblés peuvent faire plus de mal que de bien et pourraient nuire à votre réputation. Nos conseils de rédaction de courriels sont conçus pour éviter que votre courriel soit considéré comme un spam et pour que vous puissiez réaliser des conversions, en restant simple et en segmentant vos listes de contacts. 

En outre, n’oubliez pas que le message de vos courriels doit cibler les intérêts de vos audiences tout en identifiant leurs besoins.

Si vous êtes prêt à améliorer votre marketing grâce à des campagnes d’emailing bien écrites et convaincantes qui génèrent des conversions, essayez certaines de ces tactiques dès aujourd’hui.

Jessica-Day

À propos de l’auteur :

Jessica Day – Directrice principale stratégie marketing, Dialpad
Jessica Day est directrice principale de la stratégie marketing chez Dialpad, une plateforme de communication moderne pour les entreprises, qui permet de passer à la vitesse supérieure pour tous les types de conversation et de transformer les conversations en opportunités. Jessica est une experte de la collaboration avec des équipes multifonctionnelles pour exécuter et optimiser les efforts de marketing, tant pour les campagnes de l’entreprise que pour celles des clients. Jessica Day a également publié des articles pour des domaines tels que Women Love Tech et HeyCarson. Voici son profil LinkedIn.

Laissez-nous un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Fermer