L’association du marketing relationnel (AMR) a récemment publié une étude intitulée Les professionnels du marketing face à la Loi Canadienne anti-pourriel

Cette étude a été effectuée auprès de 152 professionnels du marketing au Québec et porte sur la connaissance de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) et de ses exigences en matière de conformité.

Voici quelques faits saillants de cette étude:

  • 97% des professionnels sondés font des communications électroniques commerciales
  • 94% des répondants ont échoué un test de connaissances en 7 questions simples même si 85% affirment bien connaître la LCAP
  • 10% ignorent être assujettis à la LCAP
  • 25% ont cessé ou réduit leurs envois marketing
  • 58% affirment être conformes
  • Seulement 24% affirment avoir un programme de conformité formel

Comme le note l’AMR, ces résultats permettent de tirer quelques conclusions; les entreprises et les professionnels du marketing du Québec connaissent très mal la loi anti-pourriel, plusieurs croient à tort être conformes et cette loi affecte l’efficacité du marketing des entreprises.

Chez Cyberimpact, nous avons effectué notre propre étude par rapport à la loi canadienne anti-pourriel en novembre dernier. Nous avons alors sondé les milliers d’usagers de Cyberimpact, en majorité des gens qui oeuvrent dans des PME québécoises et canadiennes.

Voici quelques faits saillants de notre sondage:

  • 42% des utilisateurs du marketing par courriel affirment ne pas connaître la loi.
  • 49% ne sont pas au courant des conséquences de la loi.
  • 46% affirment que la loi nuit à leurs efforts de vente
  • 69% sont d’avis que le gouvernement n’a pas bien fait son travail de sensibilisation auprès des PME.

Visionnez l’infographie qui illustre les résultats de ce sondage.

À quelques nuances près, le sondage de l’AMR confirme celui de Cyberimpact. Les entreprises du Québec ne connaissent pas bien la loi et ses conséquences, ne savent pas comment agir en fonction de cette loi et malheureusement, celle-ci est un frein au marketing et au commerce.

Nous croyons qu’il y a deux solutions pour les entreprises canadiennes; investir du temps en formation et utiliser un outil fait pour rendre la conformité simple. En ce sens, nous vous invitons à visionner notre formation gratuite sur la loi anti-pourriel. De plus, vous pouvez essayer Cyberimpact gratuitement pour envoyer des courriels promotionnels conformes.