L’un des plus grands défis lorsque l’on utilise le marketing par courriel est d’atteindre la boîte de réception de notre destinataire.  Les filtres antipourriel sont de plus en plus performants et rendent donc primordial de se tenir informé sur les meilleures pratiques d’envoi afin de contourner ceux-ci et accéder à l’Eldorado, soit la boîte de réception de votre client.

Voici 5 trucs et astuces que vous pouvez utiliser afin de donner une meilleure cote à votre courriel et ainsi déjouer la plupart des filtres antipourriel.

Attention à votre ratio texte/image !

Dans la plupart des cas, c’est le contenu de votre courriel et non sa provenance qui déterminera où celui-ci sera classé par le filtre antipourriel.

Un courriel composé que d’une seule grande image obtiendra une moins bonne cote qu’un courriel contenant majoritairement du texte. Oui, les images sont agréables et attrayantes : nous ne proscrivons définitivement pas leur utilisation.  Nous vous suggérons par contre d’utiliser celles-ci avec parcimonie et en faisant preuve de jugement : si l’information contenue dans votre image peut être divulguée dans un bloc de texte, nous vous recommandons d’utiliser plutôt cette méthode. Le ratio recommandé est généralement 40 % d’image pour 60 % de texte. Certains vont même jusqu’à recommander un tiers d’images pour deux tiers de textes !

Texte alternatif, une excellente idée

Les images ne s’affichent pas toujours par défaut dans les courriels. Votre destinataire devra donc en autoriser l’affichage pour les faire apparaître. Ajouter un texte alternatif sur vos images est donc une excellente idée. Principalement parce que la grande majorité des spammeurs ne prennent pas le temps de le faire. La présence d’un texte alternatif augmente donc votre note et les chances de votre courriel d’arriver à destination.  Aussi parce que si votre client ne télécharge pas les images, il saura quand même que le carré vide en haut à gauche est le logo de votre entreprise.

Avec Cyberimpact, vous pouvez le faire à même les configurations de l’image dans l’éditeur simplifié. Simple comme bonjour !

Créer une version texte de votre courriel HTML

Un peu sur la même lancée que le texte alternatif sur vos images, nous vous suggérons fortement d’ajouter une version texte en complément de la version HTML que vous bâtirez à l’aide de notre éditeur. Même en 2017, certaines plateformes ne supportent pas le HTML. Offrir une version texte de votre courriel assure donc que ces clients recevront aussi vos informations. Vous pouvez générer une version texte directement dans notre éditeur à l’aide de l’outil « Version texte » que vous trouverez dans le haut.

Portez une attention particulière à l’objet de votre courriel

Une surdose de majuscule attirera probablement l’attention de votre client… mais malheureusement aussi celle de son logiciel antipourriel. Les majuscules peuvent être utilisées pour attirer l’œil et ajouter de l’emphase sur un mot en particulier que vous désirez faire ressortir. Nous suggérons de les utiliser surtout sur des mots-clés (tels que rappel, important) seulement et bien entendu d’y aller avec parcimonie. Trop de majuscules et votre lecteur vous imagine en train de crier.

La ponctuation aussi est importante. Nous comprenons votre enthousiasme face à votre courriel, mais les filtres antipourriel condamnent une utilisation excessive de la ponctuation. Le respect des règles de grammaire n’est pas essentiel, mais est définitivement mieux vu.

Demander à vos membres de vous ajouter à leur liste de contacts

Vous avez mis en place les quatre trucs mentionnés plus haut, mais rien n’y fais, le filtre de votre destinataire est très exigeant et vos courriels finissent immanquablement dans la redouté boîte de courrier indésirable…

Aux grands maux, les grands remèdes !

Votre destinataire vous a donné son consentement à recevoir vos communications : il veut vous lire ! N’hésitez pas à lui demander d’ajouter votre adresse d’expéditeur à sa liste de contact à même son logiciel ou sa plateforme courriel. Ce faisant, votre destinataire vous reconnaît donc comme un expéditeur sécuritaire et votre courriel devrait donc atterrir à la bonne place.

Connaissez-vous d’autres astuces pour déjouer les filtres antipourriel? Partagez-les avec nous !