Vous le savez maintenant, chaque mois, vous recevrez un rapport d’échéance des consentements tacites contenus dans votre liste. Voilà l’occasion pour vous de tenter d’obtenir le consentement exprès de ces membres. Sans quoi, vous perdrez, peut-être à jamais, cette relation courriel privilégiée que vous avez avec ce membre.

Rappelons-nous d’abord les notions de base :

  • Le consentement exprès : La personne a donné son consentement à recevoir vos communications.
  • Le consentement tacite : Il est généralement issu d’une relation d’affaires, sans pour autant que la personne vous ait donné explicitement son consentement pour recevoir vos communications (Achat, demande de soumissions, partenaire…)

Pour en savoir plus, consultez notre infographie sur le sujet.

Il faut savoir qu’il est sans doute plus facile d’obtenir le consentement exprès d’un membre dès le départ. Lors d’un achat, un client satisfait pourrait être plus disposé à vous donner son accord plutôt que si vous le sollicitez des mois plus tard. Ceci étant dit, tout n’est pas perdu ! Voici quelques actions à entreprendre :

1. Le bloc de consentement

Prenez l’habitude d’ajouter le bloc de consentement mis à votre disposition dans tous les envois. Le bloc étant dynamique, il s’affichera seulement pour les membres qui ont un consentement tacite. Si votre contenu est pertinent, il y a de bonnes chances que les membres cliquent sur le lien confirmant leur abonnement.

2. Envoyer un courriel de consentement
Plusieurs de vos membres n’ont peut-être pas conscience qu’ils ne vous ont pas donné leur consentement et s’ils ne se sont pas désabonnés de votre liste, c’est sans doute que votre contenu les intéresse. Avant l’échéance, envoyez leur un courriel leur expliquant que votre entreprise souhaite respecter la loi anti-pourriel et que s’ils ne confirment pas qu’ils souhaitent rester abonner à votre liste, qu’ils ne pourront plus recevoir vos promotions, etc. Rédigez un objet accrocheur comme : « Vous allez nous manquer »

3. Offrir une promotion
Effectivement, lorsque quelqu’un fait un achat, vous avez 2 ans pour continuer de lui écrire. Est-ce que l’envoi d’un coupon, d’un rabais pourrait stimuler ce client et le pousser à faire un achat ? Si cela fonctionne, essayez d’obtenir le consentement immédiatement. Sinon, vous aurez une période de grâce pour le « convertir ».

 Vous pouvez en tout temps mettre en place des mécanismes afin d’abonner les gens à votre infolettre de manière optimale. Voici quelques bonnes pratiques :

  • Mettre un formulaire d’abonnement sur votre site Web.
  • Si vous avez une boutique en ligne, ajouter la possibilité de s’abonner à l’infolettre à votre processus d’achat.
  • Récolter les consentements en magasin et maintenir un registre
  • Mettre un formulaire sur votre page Facebook ou à la fin de vos articles de blogues
  • Faire un concours

Pour plus de trucs et astuces sur comment faire croître sa liste d’abonnés, lisez cet article.