Le marketing par courriel est l’un des moyens simples et peu coûteux de rejoindre rapidement et directement votre clientèle cible. D’ailleurs, en s’inscrivant à votre infolettre, votre clientèle démontre l’intérêt qu’elle porte envers votre marque.

Pour s’assurer d’avoir un impact et un ROI (retour sur investissement) intéressant, Paradoxe Communication vous recommande d’être bien préparé avant la création de votre infolettre !

Étape 1 : Quel est l’objectif de votre infolettre

Une infolettre est un courriel qui se doit d’être concis et explicite. Bien qu’il soit tentant de communiquer un maximum d’informations possible à vos clients, il faut se souvenir de la base : la majorité des gens… ne lisent pas !

Il faut donc être concis, direct et prévoir l’objectif principal de votre communication. Par exemple, si vous êtes une entreprise qui vendez des vêtements et que vos robes d’été sont en promotion, l’objectif sera probablement de mettre en valeur ces robes et de générer des achats en ligne immédiats. Si à l’opposée, vous êtes une firme comptable, que vous travaillez sur votre notoriété et que vous voulez démontrer votre expertise, l’infolettre aura une tout autre orientation. Peut-être voudriez-vous miser sur une nouvelle à diffuser ou simplement faire un rappel de votre marque.

Rien ne vous empêche de profiter de l’infolettre pour diffuser quelques informations secondaires, mais garder en tête votre objectif principal. Ce dernier devrait idéalement représenter au moins le 2/3 de votre contenu.

Étape 2 : Le contenu

Une fois votre objectif principal déterminé, vous devez rédiger le contenu de votre infolettre. Nul besoin de spécifier que la qualité du français ou de l’anglais doit être impeccable, mais également la présentation visuelle.

Rappelez-vous, votre infolettre est le prolongement de votre site web, qui lui, est le prolongement de vos autres outils marketing, qui eux, sont le reflet de votre entreprise.

Il ne faut donc pas lésiner sur le visuel. Que ce soit fait par vous-même avec les outils fournis par le système d’envois ou par une création unique de votre agence, le design doit être uniforme au reste de vos outils marketing et se doit d’être épuré. Encore une fois, rappelez-vous la nature humaine : au premier coup d’œil, votre lecteur portera un jugement en quelques secondes en se basant sur le look et les premiers mots qu’il voit !

Afin d’obtenir un meilleur taux de conversions, insistez sur les 4 petits détails suivants :

  1. Un titre percutant
  2. Une image claire
  3. Un message concis
  4. Un appel à l’action mis en évidence

… Le reste, ce n’est que du supplément.

 

Exemple pour le magasin de vêtement:

Titre : Vente éclair, un jour seulement !

Photo : Une photo d’une de vos robes avec le rabais s’y attachant.

Message : Une phrase ou deux sur les détails de la vente.

Appel à l’action : Magasinez maintenant (lien vers la page Solde de votre site web)

Dans le bas de votre infolettre, il pourrait y avoir 3 images de collections différentes et vos coordonnées.

 

Exemple pour la firme comptable:

Titre : Réclamez plus d’argent sur vos impôts

Photo : Une photo illustrant le message

Message : Quelques paragraphes expliquant votre nouvelle

Appel à l’action : Je veux sauver de l’impôt (lien vers la page de contact)

Dans le bas de la page, il serait intéressant de proposer d’autres sujets de blogues par exemple. N’oubliez pas de toujours mettre les coordonnées !

Étape 3 : Où allez-vous diriger vos lecteurs ?

Afin de vous assurer le meilleur retour sur investissement, il faut également prévoir où rediriger vos clients et comment mesurer les données reçues. Par exemple, si vous annoncez un solde incroyable, votre taux de conversion sera plus élevé si vous redirigez vos acheteurs sur une page de destination qui parle de cette promotion ou sur la page du produit en question. En redirigeant vos utilisateurs sur votre page d’accueil, ces derniers devront fouiller à travers votre site web pour retrouver l’information et vous risquez de perdre la vente.

La page de destination en elle-même est importante. Un peu comme votre vitrine de magasin, votre infolettre attire les regards, mais une fois dans le magasin, il faut s’assurer que le client trouve ce dont il a besoin ! Si vous optez pour une page de destination (landing page) assurez-vous qu’elle soit à l’image de votre site web et bien évidemment, reliée à votre site.

Étape 4 : La mesure

Bravo, vous avez envoyé votre infolettre, mais a-t-elle été efficace ? Pour récolter les données statistiques que vous voulez, vous devez les identifier en amont et utiliser les outils appropriés, tels que les statistiques de Cyberimpact ou Google Analytics par exemple. En connaissant vos objectifs de départ, vous serez en mesure de bien analyser vos résultats et ainsi voir si votre campagne a été efficace.

Par exemple, dans le cas de la super vente, les données seront claires :

  • Nombre de clics sur le lien dans le courriel
  • Nombre de transactions
  • Taux de conversions de la vente

D’autres données importantes à regarder suite à l’envoi :

  • Le taux d’ouverture des infolettres
  • Les courriels de rebonds
  • Le nombre de désabonnements

Mais attention, votre infolettre contiendra aussi d’autres informations très précieuses, il vous faudra trouver le moyen de les mesurer.
Voici donc quelques questions à vous poser :

  • Est-ce que mon infolettre génère plus de visites sur mon site web ?
  • Est-ce que j’ai plus de demandes d’informations ou d’appels ?
  • Une fois sur le site web, quelles sont les pages qui seront le plus visitées ? Ceci vous permettra également de prévoir les intérêts de vos lecteurs pour vos prochains envois.
  • Est-ce que mon infolettre augmente mon taux de visite en magasin ?
  • Lorsque j’appelle mes clients suite à l’envoi d’une infolettre, est-ce qu’ils reconnaissent le nom de mon entreprise ?
  • Etc.

Il vous faudra valider par la suite, si vous avez atteint vos objectifs et si non, en trouver la raison ! Une fois toutes les données rassemblées, le visuel fait et la liste de noms bien préparée, vous êtes maintenant prêt à faire le montage et l’envoi.

Bon succès !

À propos de l’auteure

Christelle SereiMaman de 3 garçons et co-présidente de Paradoxe Communication, une agence web, mobile et branding. Christelle est diplômée de l’Université de Montréal en communication et dans le domaine depuis plus de 15 ans. Parce que chacun est expert dans son domaine, elle a comme mission de vulgariser notre monde afin de vous permettre de le démystifier et d’atteindre vos objectifs d’affaires!