Il n’y a pas de recette magique qui garantit que tous vos contacts ouvriront chaque courriel que vous leur envoyez (ça serait bien trop facile, n’est-ce pas). Mais il y a certainement des éléments clés qui vous aideront à améliorer le taux d’ouverture de vos courriels. Voici quelques trucs que vous pouvez commencer à appliquer et qui feront une différence.

1-L’objet du courriel

L’objet de votre courriel est en quelque sorte votre première impression. Et vous savez ce qu’on dit; on n’a que quelques secondes pour faire bonne première impression. Est-ce que la pression monte?

Avant même de penser au contenu, vous devez vous assurer que l’objet est suffisamment attrayant pour que votre public souhaite ouvrir le courriel, vous devez piquer la curiosité de votre audience. Si vous n’êtes pas vous-même enthousiaste, vous ne pouvez vous attendre à ce que vos abonnés le soient.

Tout en éveillant votre créativité, souvenez-vous que la Loi C-28 vous oblige à bien décrire le contenu de votre courriel. Ce qui veut dire que vous ne pouvez pas faire de la fausse publicité. Pensez à une façon créative de décrire ce qui se trouve dans le courriel, sans être trompeur. Avoir un ton trop « vendeur » peut également décourager les destinataires d’ouvrir vos courriels.

Par exemple, si un centre de conditionnement physique envoie un courriel pour promouvoir une vente du printemps, un objet tel que « Remettez-vous en forme ce printemps sans vous ruiner » obtiendra probablement un meilleur taux d’ouverture que simplement « Vente du printemps ».

2- L’adresse courriel de l’expéditeur

Les courriels envoyés à partir d’adresses courriel professionnelles ont généralement un taux d’ouverture plus élevé que ceux envoyés à partir d’adresses gratuites (comme gmail ou yahoo). Les gens à qui vous envoyez vos infolettres et autres campagnes courriel vous feront plus confiance si vous utilisez une adresse courriel professionnelle associée à votre nom de domaine (votrenom@votrecompagnie.com). D’autant plus que les envois de masse effectués à partir d’adresses courriel gratuites sont souvent associés aux spammeurs. Tenez-vous en loin!

3- Avoir une liste de contacts de qualité

Votre taux d’ouverture sera aussi grandement influencé par la qualité de votre liste. Si vous avez une liste à jour et de qualité, vous êtes plus susceptibles d’atteindre les personnes qui s’intéressent réellement au contenu que vous envoyez. Plus vous vous adressez à des gens qui vous ont donné leur consentement et qui s’attendent à recevoir vos courriels, plus votre taux d’ouverture sera élevé. Ceci vous aidera aussi à vous conformer à la loi canadienne anti-pourriel.

4- Segmentez votre liste

Assurez-vous de segmenter autant que possible votre liste de contact. Vous ne voulez pas nécessairement envoyer le même contenu à tous vos abonnés. Si vous faites un envoi pour la fête des Mères, par exemple, le message que vous envoyez aux femmes devrait être différent de celui que vous envoyez aux hommes. Pour les hommes, inclure une liste d’idées de cadeau avec un coupon-rabais serait gagnant. Pour les femmes, vous pourriez plutôt parler de cadeaux qu’elles peuvent se faire à elle même pour se donner un petit moment de répit!

5-Le moment auquel vous effectuez vos envois

Le temps idéal pour envoyer des courriels varie en fonction de votre public. Ce n’est probablement pas le même pour un cabinet d’avocat que pour une détaillant de matelas. Vous pouvez consulter les statistiques de chaque envoi et vous adapter en conséquence. Vous connaissez votre audience mieux que quiconque, prenez-en avantage!

Faites des envois à des jours et des heures différents et voyez ce qui fonctionne le mieux. Vous pourrez donc développer votre propre recette. Voici tout de même quelques pistes.

En B to B, les mardis et les mercredis sont généralement meilleurs que les lundis, puisque les gens sont souvent très occupés en début de semaine.

Le jeudi est souvent excellent pour promouvoir un événement ou une vente qui a lieu la fin de semaine qui suit.

Certains ont beaucoup de succès avec des envois effectués le weekend. Comme les gens reçoivent moins de courriels les samedis et dimanches, il est plus facile d’attirer l’attention. C’est notamment efficace dans le domaine du commerce de détail puisque les gens se rendent majoritairement en magasin le weekend.

6-La fréquence de vos envois

Si vous souhaitez réussir avec le marketing par courriel, ne soyez pas toujours en mode vente. Au lieu, envoyez des courriels qui contiennent du contenu intéressant et qui ont une valeur pour vos lecteurs. Si vous adoptez cette approche, faites un envoi quand vous avez quelque chose de nouveau à annoncer à vos contacts (un nouvel article sur votre blog, une nouvelle formation, une nouvelle promotion, etc.)

Gardez en tête que vous essayez de maintenir une relation à long terme avec vos abonnés. Il vous faut donc envoyer des courriels régulièrement. La plupart des gens qui figurent dans votre liste ne sont pas nécessairement prêts à faire un achat, mais ils le seront peut-être plus tard. La clé est de ne pas inonder la boîte de réception de vos clients existants, ou clients potentiels avec trop d’informations. Cela finira à les pousser vers le désabonnement.

Mettez-vous dans les souliers de vos abonnés et utilisez votre bon jugement.

7- Mesurez vos résultats

La seule façon d’améliorer vos campagnes est d’analyser vos résultats. Lorsque vous utilisez une solution de marketing par courriel comme Cyberimpact, vous avez accès aux statistiques de chaque envoi. Vous pourrez donc faire des tests et vous améliorer afin d’avoir plus de résultats!

Afin d’améliorer vos performances, Cyberimpact vous offre des formations gratuites, des articles et un support à la clientèle hors pair.

Vous n’utilisez toujours pas Cyberimpact? Créez votre compte gratuitement maintenant!