Il s’agit de LA question que tout le monde nous pose et malheureusement, la réponse varie pour chaque entreprise. J’irais même plus loin en écrivant que même les experts ne s’entendent pas sur LA bonne réponse à cette question.

Après une introduction de la sorte, je veux vous rassurer. Il existe des façons de trouver la réponse pour votre entreprise.
Commençons donc avec quelques statistiques. Selon une enquête de Marketing Sherpa, dans laquelle ils ont demandé à 2 057 adultes américains à quelle fréquence ils désiraient recevoir des courriels promotionnels (coupons, ventes, etc.) de compagnie avec lesquelles ils faisaient affaire, il en ressort que :

  • 91% désirent recevoir des courriels promotionnels
  • 86% désirent les recevoir au moins une fois par mois
  • 61% désirent les recevoir une fois par semaine
  • et 15% désirent les recevoir quotidiennement

Une autre étude du DMA’s National Email Client Report a sondé ses membres pour savoir à quelle fréquence ils envoyaient leurs courriels. Voici quelques chiffres de 2015:

  • 25% envoient un courriel par mois
  • 36% envoient de 2 à 3 courriels par mois
  • 17% envoient de 4 à 5 courriels par mois

Que pouvons-nous conclure à la lueur de ces statistiques ? Premièrement, que vos contacts désirent recevoir vos courriels. Deuxièmement, qu’un courriel par mois devrait être votre fréquence minimale, particulièrement si vous envoyez une infolettre.

Par la suite, selon votre industrie, vos objectifs ou selon la fréquence à laquelle vous avez indiqué à vos contacts que vous le feriez parvenir vos courriels, il est tout indiqué d’augmenter la fréquence de vos envois.

Si vous faites du marketing automatisé, il est impératif d’avoir un rythme d’envoi plus soutenu. Par exemple, lorsqu’une personne s’abonne à votre infolettre, vous pouvez lui envoyer une série de courriels pour lui faire découvrir votre contenu déjà existant, etc.

Envoyer trop peu de courriels : les risques

Ne pas envoyer assez de courriels peut vous nuire.

Vous faire manquer des occasions de vendre. Plus de courriels égale plus d’argent. C’est important de maximiser les retombées de votre marketing par courriel.

Vos contacts risquent de vous oublier. La plupart de vos contacts avaient une raison pour s’inscrire à recevoir vos courriels. S’ils ne reçoivent pas vos courriels sur une base régulière, ils ne penseront plus à vous.
Vous réduisez la visibilité de votre marque auprès de ces contacts. Chaque fois qu’une personne reçoit un de vos courriels, vous l’exposez à votre marque, même si vos courriels ne sont pas ouverts.

Envoyer trop de courriels : les risques

À l’opposé, envoyer trop de courriels peut vous nuire également.

Vos contacts vont finir par s’écoeurer de recevoir vos courriels et vont cesser de les ouvrir.
Vos contacts vont se désabonner afin de ne plus recevoir vos courriels. Une fois désabonnés, vous ne pouvez plus communiquer avec eux.
Vous allez nuire à votre réputation et votre branding. Vos contacts finiront par se plaindre à leurs amis et contacts et peut-être même en faire mention sur les réseaux sociaux.

Quoi faire pour tester votre fréquence:

Il existe deux façons assez simples de savoir quelle est votre fréquence d’envoi idéale.

  1. Créez-vous différents groupes tests et envoyez vos courriels à différentes fréquences. Par la suite, analyser quelle fréquence génère les meilleurs taux d’ouverture et de clic et le moins de désabonnements.
  2. Sondez vos contacts : envoyez un sondage demandant à quelle fréquence ils désirent recevoir vos communications. C’est simple et efficace.

Une fois que vous aurez découvert quelle est la meilleure fréquence d’envoi pour votre entreprise, indiquez aux personnes qui s’abonneront dans le futur que vous leur ferez parvenir un courriel à telle fréquence. De cette façon, ils sauront à quoi s’attendre.

Mais ce qui est encore plus important que la fréquence à laquelle vous envoyez vos courriels, c’est la pertinence de ceux-ci. Si vos courriels sont pertinents pour vos contacts, ils vont être heureux de les recevoir fréquemment. Par contre, si vos courriels n’ont aucune valeur ajoutée pour vos contacts, peu importe la fréquence, ceux-ci ne seront pas les bienvenus dans leur boîte de réception.

Si vous n’êtes pas déjà client de Cyberimpact, la solution de marketing simplifiée pour les PME, nous vous invitons à créer votre compte gratuit dès maintenant.