Étude de cas: Comment Éducazoo s’est-elle ajustée pour passer à travers la crise de la COVID-19

Étude de cas: Comment Éducazoo s’est-elle ajustée pour passer à travers la crise de la COVID-19

Les entreprises de toutes tailles au Québec et au Canada sont grandement affectées par la crise actuelle et les mesures d’urgence sanitaires qui en découlent. 

Chez Cyberimpact, nous sommes bien placés pour observer comment les entreprises ajustent leurs modèles d’affaires et leurs communications en ces temps difficiles et sans précédent. Nous avons le plaisir de vous présenter l’une de ces entreprises, Éducazoo. 

Éducazoo est à la fois un refuge d’animaux situé à Terrebonne et une entreprise spécialisée dans l’animation et l’éducation avec des animaux exotiques. 

Comment l’entreprise a-t-elle modifié son offre de service?

En temps normal, Éducazoo se déplace pour faire des animations avec des animaux sauvages et exotiques. Par exemple, des animateurs se déplacent chez des particuliers pour des fêtes d’enfant ou pour faire des animations dans des CPE, écoles et camps de jour. Évidemment, tous ces services sont arrêtés pendant la période de confinement. 

Éducazoo a donc lancé un nouveau produit, soit les fêtes d’enfant en ligne (par vidéoconférence). Les parents peuvent réserver en ligne une animation pour leur enfant et le tout se fait à distance. La réponse est positive de la part de la clientèle et cette initiative ouvre même de nouveaux marchés (en Europe et dans les autres provinces canadiennes). Joanie Asselin, la propriétaire de l’entreprise, pense continuer à offrir ce produit même après la reprise des activités normales, parce que cela permet d’élargir la clientèle potentielle géographiquement et aussi de présenter des animaux qui sont plus difficiles à transporter. Ce nouveau service a été testé et lancé en 2 semaines! 

Encouragée par le succès de cette initiative, Joanie invite tous les entrepreneurs à réfléchir à la façon de continuer à offrir un service à sa clientèle, et ce, même à distance. Elle mentionne, « On a voulu trouver des façons de continuer remplir notre mission et en même temps, continuer à générer des revenus afin de financer le refuge pour les animaux ».

Comment Éducazoo communique-t-elle avec sa clientèle?

Au tout début de la crise, Éducazoo a reçu beaucoup de messages de sa communauté, des gens qui voulaient soutenir la cause et s’assurer que le refuge puisse opérer. Ça a donc donné l’idée à l’équipe de mettre sur pied une campagne de sociofinancement pour pouvoir accueillir cette générosité. Bien sûr, cette campagne a été partagée sur les réseaux sociaux et par courriel aux abonnés de l’infolettre. 

Ensuite, la direction d’Éducazoo s’est dit qu’ils ne voulaient pas que subsister, mais aussi continuer à exercer leur mission. Ils ont donc décidé de faire des animations en direct sur leur page Facebook. Dans ces événements virtuels, des animateurs sont présents avec des animaux et font le même genre d’animation qu’ils feraient en personne habituellement. C’en est devenu un rendez-vous journalier!

Ces Facebook live n’amènent pas de revenus, mais c’est une très bonne façon de rester en contact avec la clientèle. Ça amène de la visibilité et disons-le, c’est très utile pour les familles qui sont à la maison en ce moment. Selon Joanie, c’est plus interactif qu’une vidéo enregistrée à l’avance parce qu’ils ont des questions et des interactions en direct avec les gens. « On a commencé à faire des Facebook live et c’est là que des clients (des municipalités) nous ont demandé de faire un live privé! Notre nouveau service était né ».

Éducazoo est donc très actif sur les réseaux sociaux mêmes pendant la crise, ce qui lui permet d’interagir avec sa communauté et de renforcer la relation avec sa clientèle. Joanie précise « Autrement, sur nos réseaux sociaux, on partage des ressources éducatives sur les animaux et bien sûr, des messages d’espoir et de positivisme ».

Finalement, l’entreprise a bien sûr communiqué le lancement de ses nouveaux services de fêtes et d’animations en ligne!

Comment l’entreprise utilise-t-elle le courriel en ce moment?

Pour Éducazoo, le courriel est très utile pour annoncer toutes les nouveautés à leur clientèle d’un coup dans un seul message complet et concis (la campagne de sociofinancement, les ressources gratuites et les nouveaux services à distance).

Le courriel a pris plus d’importance pendant cette crise, car le besoin de communiquer avec la clientèle s’est fait ressentir plus que jamais. Joanie explique, « On a bonifié nos listes de clients et segmenter nos abonnés en différents groupes (écoles, municipalité, domicile) pour leur envoyer des courriels les plus pertinents possibles. On se sert aussi de nos infolettres pour promouvoir nos plateformes de réseaux sociaux. Le courriel est le format idéal pour regrouper beaucoup d’information et plusieurs annonces ».

Quelques leçons à tirer

Éducazoo est un bon exemple d’une entreprise qui a su répondre aux défis causés par la pandémie avec créativité, aplomb et acharnement. Voici quelques leçons que je tire de cette étude de cas:

  • Il est primordial de communiquer avec sa clientèle afin de démontrer un dynamisme et une proactivité, et ce, même si nos principales activités sont arrêtées.
  • Si on peut aider les gens à passer à travers ce temps difficile de confinement, il faut le faire. 
  • Pouvez-vous offrir à votre clientèle un service qui se donne à distance ou un produit qui peut être livré? Si oui, lancez-vous, c’est le temps ou jamais!

P.S. Vous pouvez visionner l’enregistrement d’une table ronde avec Joanie Asselin, propriétaire d’Éducazoo, ainsi que les responsables marketing de deux autres entreprises qui se démarquent en temps de crise. Cliquez ici pour visionner…

Laissez-nous un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *